mod_article1658803_1

 

Je viens de me rendre compte que je ne vous ai pas parlé d'une chose importante qui est entrée dans ma vie depuis quelque temps, qui en a toujours fait partie car la musique fait partie de ma vie depuis toujours, est le reflet de ce que je ressens, que je ne saurais vivre sans musique, que je vis avec un musicien et un passionné de musique et que ce n'est sans doute pas un hasard et puis je crois aussi que la musique est complémentaire par rapport à la peinture et que l'un et l'autre ont une infinité de points communs...

Bref tout ça pour dire que j'avais un vieux rêve mais par manque de temps, par manque d'audace, et parce que je me suis longtemps dit que c'était trop tard pour moi, je n'ai pas sauté le pas et puis à l'aube de mes 40 ans, je me suis dit qu'il n'est jamais trop tard et que dans la vie, quand on a envie de faire des choses, il ne faut pas hésiter une seconde et il faut y aller alors, je me suis lancée et depuis 1 mois, je prends des cours de piano !

S'il y a un instrument que je devais faire, c'était bien celui-là. Ma fille a commencé il y a 2 ans et cette année, en allant à son concert de fin d'année, j'ai eu la révélation qu'il fallait que je me lance et que non, il n'était pas trop tard, il n'est jamais trop tard. Etant très motivée et travaillant sans relâche mes cours, je dois dire que j'avance plutôt vite. Mon professeur m'a même avoué que voyant ma motivation et mon aisance, elle brûlait un peu les étapes et au bout d'un mois, elle a réussi à me faire travailler ce que beaucoup apprennent en un an. Je ne pense pas être douée mais je suis travailleuse et surtout je me fais plaisir, c'est ça le plus important. Arriver à jouer mes morceaux de musique préférés au piano, Erik Satie, Debussy, Yann Tiersen, Imagine de John Lennon et tant d'autres, c'est ça mon but, je ne serai jamais une pianiste professionnelle et alors... pouvoir me dépatouiller avec cet instrument, pouvoir improviser quand mon homme m'accompagne à la guitare, jouer à 4 mains avec ma fille, m'éclater, que tout cela me rende heureuse et c'est tout... c'est bien ma seule ambition en commençant le piano à presque 40 ans mais c'est déjà pas mal et je sais que j'y arriverai parce que je le veux et que je me donnerai les moyens d'y arriver car je ne baisse jamais les bras...