DSC06318bv

 

Un après-midi de travail plus tard... Je dois dire que je suis contente du résultat même si c'est loin d'être terminé, le décapage du métal sans produit chimique s'avère être un travail de titan très physique et même surprenant, ça fait du bien, c'est même libératoire, on oublie tout, on se lâche et on se donne à fond, perceuse en main, fatiguant quand même... Quelques heures plus tard je suis crevée mais heureuse de l'effet obtenu. En fait je croyais qu'il n'y avait qu'une couche de peinture mais la deuxième couche s'est révélée très intéressante... une espèce de kaki que j'ai décidé de conserver en partie, ajoutée à cela la rouille à certains endroits que je n'ai pas complètement enlevée non plus, je compte mettre un stabilisateur par la suite.... bref, une patine que j'ai obtenu juste au décapage et que je souhaite conserver pour donner à ce meuble un aspect "cargo" qui me plait bien.... Le problème est que ce meuble est destiné à être vendu et plus ça avance et plus je me dis qu'une fois fini, il va me plaire plutôt bien !!!!! Non oublier..... si je fais ça c'est juste pour gagner ma vie, on ne peut pas tout garder !!!!! La suite au prochain numéro !....