serenity

Cliquer sur l'image pour entendre la musique

Photo Bruno Mercier

Merci pour vos pensées, vos gentils messages... Je suis revenue en arrière dans mon blog ces derniers jours et oui je me suis dit que l'atmosphère y avait bien changé, je ressens un certain vide qui s'y est installé, je le regrette mais ne peux faire autrement... et puis revenir en arrière ne fait pas toujours du bien, la nostalgie des temps passés vous reprend, vous en oubliez les moments terribles, ceux que vous avez mis tellement de temps à digérer si encore on peut considérer qu'ils le sont, digérés... Je sais qu'il n'y a plus guère que la musique pour faire bouger un peu les choses ici mais la musique a toujours eu une place importante, très importante même dans ma vie et est bien souvent le reflet de mon âme et de ce que je ressens, pas besoin de parler, d'écrire pour ça, je ressens, je vis des choses et je trouve des musiques qui en parlent à ma place car il n'y a rien de plus à dire bien souvent et que je ne trouve pas toujours les mots pour les exprimer... Quand le sort s'acharne, que peut-on y faire ?... Cette putain de neige qui n'en finit par de tomber et la malchance qui me poursuit, coincée entre un camping-car et un camion sur une route qui était devenue une vraie patinoire, je n'ai rien pu faire et ma voiture s'est retrouvée ratatinée à l'avant et à l'arrière, une chance quelque part de ne rien avoir eu moi et les enfants, chance oui, c'est ce qu'on me répète tout le temps, j'ai de la chance, heureusement qu'on me le dit car je ne suis pas certaine de m'en rendre compte toute seule, je vois plutôt ma vie comme une accumulation de merdes en tous genres qui me tombent dessus alors que je n'ai rien demandé, qui m'écrasent la tête pour que je tombe plus bas que je ne suis même si j'ai réussi à relever la tête depuis quelque temps... Je me demande parfois quand tout cela va finir, je repense à mon geste désespéré de l'année dernière, me dit parfois que je serais enfin en paix si j'avais réussi si l'on peut parler de réussite, de fuite sûrement, de réussite non, la mort n'est pas une victoire mais plutôt un échec, on ne nous donne pas la vie pour qu'on décide un jour de l'arrêter alors même qu'elle n'a pas demandé à s'arrêter, il y a tellement de gens qui ne demandent rien et qui partent trop tôt laissant derrière eux des proches remplis de peine, la vie est un cadeau, mes parents m'ont voulue, tellement espérée, quitter cette vie de mon plein gré serait les trahir, tout comme trahir tous ceux qui tiennent à moi et qui ne veulent pas me perdre, les idées noires me reviennent parfois quand je n'ai plus d'espoir, que je ne vois plus le bout du tunnel et que j'ai le sentiment que le sort s'acharne contre moi, je crois que cela fera toujours partie de moi, une partie de moi, qu'on me reproche parfois mais je ne sais pas être autrement, je suis tellement compliquée je sais, je complique les choses aussi, ne sais pas toujours faire simple même si je suis une contemplative de la vie et de ce qui m'entoure parfois, ça m'emmène parfois trop loin quand je me laisse aller, là où je ne devrais pas aller, toujours tout vouloir remettre en question, ne jamais être satisfaite, toujours vouloir plus, un certain idéal, un absolu, que personne n'atteint jamais parce qu'il est tellement inaccessible... Savoir se contenter de ce qu'on a et de ce qu'on peut avoir et espérer, je ne sais pas si j'y arriverai, je ne sais pas si c'est dans ma nature, peut-être finalement que je suis une excessive moi aussi mais la vie est tellement courte, pourquoi vouloir le minimum alors que le maximum, on peut l'avoir si on s'en donne les moyens et qu'on fait tout pour ça... je ne sais pas... Soupir... Je voudrais avoir 10 ans de plus ou 15 ans de moins, appuyer sur la touche "reset" et recommencer ce que j'ai raté, ce que j'ai loupé... à moins que ce ne soit mon destin d'avoir eu ce parcours et que je referais sûrement les mêmes erreurs parce que c'est comme ça et que c'était écrit...