img_0024

Cliquer sur l'image pour entendre la musique

photo Philippe Mougin

La fin de cette année approche et j'ai tellement hâte qu'elle se termine cette fichue année pourrie... Un nouveau départ, une nouvelle vie enfin... La liberté au bout du chemin, une renaissance j'espère, la fin d'un cauchemard, d'un gâchis, de tant d'années passées à espérer pour rien, à tout donner, trop donner pour ne rien recevoir sinon le pire, la fin d'une belle illusion, celle d'avoir rencontré l'homme de ma vie alors qu'il ne l'était sûrement pas et ne méritait pas de l'être, tourner la page enfin, réécrire une autre histoire, une belle cette fois et qui se terminera bien je l'espère... Oui je crois encore aux contes de fées parce que j'ai toujours de l'espoir en moi, tous les hommes ne sont pas mauvais, égoistes et injustes, il y en a bien un sur cette terre qui me rendra heureuse et que je rendrai heureux car du bonheur je sais en donner à celui qui sait le recevoir et m'en rendre un peu, je ne demande pas la lune même si j'aimerais tellement pouvoir la décrocher pour qu'elle éclaire mes jours... J'avance tous les jours un peu, j'arrête de regarder en arrière, j'essaie de profiter du présent et de chaque petit moment de plus, de bonheur qui m'est donné et qui ne tient souvent pas à grand chose, un sourire, une attention, un compliment, un regard, un ptit café offert gentiment sur un coin de table, une discussion avec une amie, des choses qu'on n'attend pas, des imprévus, des surprises... C'est tellement beau, bon quand la vie vous surprend, quand on ne s'y attend plus, quand on n'espère plus... La vie peut être tellement belle quand on sait en apprécier la valeur, quand on sait qu'elle peut s'arrêter brusquement du jour au lendemain sans qu'on ne puisse rien y faire alors pourquoi remettre toujours à demain ce qu'on peut faire aujourd'hui... Arrêter de vivre dans le passé ou de trop attendre de l'avenir et savoir juste apprécier l'instant présent... Donner du bonheur à ses enfants, les voir grandir, sourire, vous rendre l'amour que vous leur donnez, s'épanouir malgré les évènements... Donner du bonheur autour de soi, s'ouvrir aux autres plutôt que de vivre recluse par la force des choses, parce que l'autre a passé des années à vous étouffer, à vous éteindre à petit feu, vous imposer sa façon d'être et de concevoir la vie et que ce n'était pas ce que vous pensiez au fond de vous-même, ce n'était pas votre vraie nature, qu'elle est toute autre, qu'en vrai vous êtes quelqu'un de gai et de pas sauvage pour un sou mais que tout ça, il l'a détruit et il vous a rendue triste et solitaire, il vous a fait vous replier sur vous-même, jusqu'à ne plus croire en rien ni même en vous, cassant tous vos projets, vos envies... Plus d'amour-propre, plus de conscience de ma valeur, sentiment de ne jamais en faire assez pour lui, ce n'était jamais suffisant, il lui en fallait toujours plus... Et moi là-dedans, je me suis oubliée, j'ai disparu, je n'existais plus... Je souffrais en silence et j'acceptais l'inacceptable, je ne sais même pas pourquoi, je ne sais plus pourquoi... Il y a 3 mois, j'ai réalisé ce qu'était devenue ma vie et j'ai compris qu'il fallait que ça s'arrête ou j'allais y laisser ma peau... La machine est en route, je la laisse faire maintenant, je sais que je vais m'en sortir car le plus dur a été fait, prendre la décision d'arrêter tout ça, d'arrêter d'accepter, arrêter cette vie qui ne rimait plus à rien et en reconstruire une autre mais qui ne me soit plus imposée, une vie où j'aurai une place à part entière et où je ne serai plus une marionnette dont on tire les ficelles pour la faire aller là où l'on a envie qu'elle aille, je ne veux plus être une chose, un objet dont on dispose et qu'on traite avec mépris, sans aucune reconnaissance de quoi que ce soit, ni de ce qu'il a fait.... Je mérite bien mieux que cela et je le sais enfin, après m'être réveillée d'un long sommeil qui aura duré 17 ans....