DSCF2968b

DSCF2991bc

DSCF2978bc

Une semaine de silence, je sais, pas pris le temps de répondre à tous vos messages mais j'avais besoin aussi de prendre le large, réfléchir, me reposer, profiter du fait que je n'avais pas les enfants et faire autre chose, prendre le temps de ne rien faire ce que je ne fais jamais, me concentrer sur moi, me changer les idées, sortir, essayer de faire aussi le point avec la personne qui partage toujours ma vie, besoin de se retrouver et de se parler... Merci pour votre soutien, vos messages, votre amitié... Pour ce qui est des conseils des uns et des autres, j'en prends, j'en laisse, je crois que les êtres humains sont tous différents, chacun réagit à sa façon et comme il peut et comme il veut aux évènements, aux galères de la vie, il n'y a pas UNE solution ni UNE SEULE façon de réagir et on a pas tous la même force par rapport à ce qui nous arrive, je m'imagine mal prendre une valise et mes 4 enfants sous le bras, je ne vois pas pourquoi je le ferais, pourquoi fuir et il n'y a pas de raison, pourquoi me retrouver dans une situation encore pire, sans toit sur la tête ni moyens de m'en sortir, avec 4 enfants pour moi c'est impensable, je ne l'envisage pas, la maison est aussi MA maison et si les choses se passent mal, ce n'est pas forcément à moi de la quitter... Bref, pour le moment on n'en est pas là même si je raisonne au jour le jour et que je ne vois pas plus loin que ça. Nos vacances commencent théoriquement dans 15 jours, jusqu'au dernier jour, je ne sais pas si je partirai parce que je ne veux pas prendre le moindre risque, je veux être sûre, sûre de ne pas me tromper et de ne pas emmener les galères avec moi... alors j'attends, j'attends de voir...

DSCF3002bc

En attendant et comme on tournait en rond... on a décidé sur un coup de tête de partir le week-end dernier, samedi en se levant, Honfleur était comme une évidence, à 3h de chez nous, 15 ans qu'on n'y était pas retourné, une petit hâvre de paix au bord de l'eau, un environnement qui nous parle et que l'on aime, besoin de se retrouver à deux car à la maison, on étouffe, on tourne en rond, on devient dingue alors on a pris le large pour 2 jours... et on a bien fait... 2 jours comme un rêve dans un endroit magique, flâneries dans les ruelles pavées, une chambre d'hôtes cosy à souhait qui n'a pu me donner que des idées qui trottent depuis longtemps déjà dans ma tête, plus le temps passe et plus je me dis qu'il va falloir que je franchisse le pas, que ma vie n'est plus là où je suis, envie de tout recommencer à zéro quelque part ailleurs où je pourrai me réaliser enfin, exister et ne plus être dans l'ombre et subir une vie que je ne supporte plus dans un endroit que j'aime de moins en moins parce que les souvenirs malheureux commencent à me rattraper et que j'ai besoin de les effacer pour passer à autre chose... Reste à savoir s'il me suivra, surtout s'il se remettra de tout ça, peut-être est-il déjà trop tard, peut-être est-il irrécupérable et peut-être cache-t-il son jeu sous une apparence de quelqu'un qui se sent bien, mieux, jamais 2 sans trois... mais je ne suis pas non plus superstitieuse et je garde toujours une lueur d'espoir en moi même si elle est toute petite et que c'est la der des der... Je ne peux pas savoir, je ne suis pas dans sa tête qui est tellement compliquée que je n'arrive pas toujours, rarement à le suivre et puis je doute toujours, mon avenir est encore tout flou, je ne vois pas encore le bout du tunnel encore bien sombre...

DSCF2995b

Desktop49

DSCF2977b

DSCF2984b

DSCF2992b

J'ai récupéré mes 4 bout'choux hier, un océan de câlins a déferlé sur moi... Mes parents me les ont ramené, on a beaucoup discuté, ça m'a fait du bien, à part à ma famille, à qui puis-je vraiment parler de tout ça, je n'ai d'autre interlocuteur que mon mari et évidemment ce n'est forcément pas la personne la plus appropriée, ma famille, c'est le seul soutien que j'aie vraiment, sans eux et même s'ils sont loin, je serais toute seule... Je préfère ne pas parler de mes beaux-parents qui habitent à 2 pâtés de maison de chez moi et qui font comme si moi et mes enfants, on n'existait pas... Ils ne méritent même pas que je parle d'eux, peu importe d'ailleurs s'ils lisent ce blog et qu'ils lisent ces lignes, ici ils ne peuvent pas m'atteindre...

DSCF2976b

DSCF3001bc

DSCF3017b

DSCF2980b

Je sais, je me relis et je ne vois guère d'optimisme dans ce que j'écris mais je suis d'humeur morose par rapport à tout ça, je voudrais y voir plus clair, voir les choses avec plus de sérénité et me dire que tout cela est maintenant du passé mais ce n'est pas le cas, c'est du passé mais c'est aussi mon présent et pour l'instant je n'en suis pas encore sortie... et mes enfants non plus, mes garçons sont des écorchés vifs, à fleur de peau, qui ont tout pris dans la figure, il va falloir du temps pour atténuer tout ça même s'ils savent que moi je suis là et qu'ils se raccrochent à moi comme à une bouée de secours sur laquelle ils savent qu'ils peuvent compter, il va falloir aussi que cela ne se reproduise pas, il va falloir aussi que je les emmène voir quelqu'un de compétent à qui ils puissent se confier car je ne suis que leur maman et pas un médecin qui saura leur parler avec plus de recul et de professionnalisme... Je n'ai pas envie que leur avenir dépende de tout ce qu'ils auront vécu, subi, que leur vie entière soit assombrie par tout ça et qu'ils en gardent quelquechose qu'ils n'auront pas digéré...

DSCF3003b

DSCF3013b

DSCF3006b